/
Quels sont les
avantages d'investir
dans du neuf ?

investir calculer neuf

Vous souhaitez investir dans l’immobilier neuf, mais hésitez à acheter sur plan ?

Vous ne savez pas si cet investissement s’avèrera rentable ?

Acheter dans le neuf peut paraitre beaucoup plus couteux que d’acheter dans l’ancien, toutefois les nombreux atouts que proposent l’immobilier neuf permettent de réduire voire d’effacer cette différence :  

 

1/ Les droits de mutation 

Improprement appelés « Frais de notaire » ils représentent seulement 2 % en moyenne du prix d’acquisition alors qu’ils s’élèvent à 8,5 % dans l’ancien.

 

2/ Les charges 

Avec les nouvelles normes environnementales imposées aux constructeurs, pour vous comme pour votre locataire, la facture énergétique sera réduite et vous contribuerez ainsi à améliorer notre environnement. Les charges dans le neuf s’élèvent à environ 2 €/m².

 

3/ Les aides financières 

Outre la réduction fiscale, dans le cadre d’un investissement pour réduire ses impôts, l’état offre une exonération de la taxe foncière. Ainsi, même si la part communale subsiste la plupart du temps, vous ne paierez qu’une partie de la taxe foncière durant les 2 premières années suivant l’acquisition.

 

4/ Le financement 

Etant donné les taux de crédits actuels particulièrement incitatifs, il est recommandé d’emprunter une grosse partie, voire la totalité, du montant à financer. En plus de profiter de taux bas, vous pourrez déduire des intérêts d’emprunt diminuant ainsi votre résultat foncier et donc votre imposition sur les loyers perçus.

 

5/ La sécurité 

L’achat dans le neuf permet une certaine tranquillité : Grâce à la garantie décennale, pendant les 10 premières années, aucun travaux importants ne sont à budgéter.

 

6/ L’attrait locatif 

La demande locative est toujours bien plus importante lorsque l’appartement est neuf, ainsi votre appartement ne restera pas longtemps vide et sur le marché

 

7/ Se constituer un patrimoine 

Valeur refuge par excellence, investir dans la pierre c’est créer et gérer du capital et protéger ses avoirs des aléas économiques.

 

Vous n’êtes toujours pas convaincus ? Alors n’hésitez pas à contacter l’un de nos conseillers commerciaux.

/
La loi
pinel

calculatrice loi pinel neuf Verrecchia

Le dispositif PINEL est une mesure d’investissement locatif permettant de se constituer un patrimoine tout en réduisant ses impôts. Le but du gouvernement étant d’augmenter l’offre de logements disponibles en location à des prix raisonnables, et de soutenir la construction de logements neufs.

Tous les logements vendus sur plan (VEFA) peuvent prétendre à cette défiscalisation à condition qu’ils respectent les dernières normes de règlementation thermique en vigueur.

 

1/ Les conditions pour bénéficier de cette mesure 

Trois conditions principales sont à respecter :

  • Le logement doit être achevé dans les 30 mois suivant la Déclaration d’Ouverture de Chantier et il doit être loué dans les 12 mois suivant la remise des clés.
  • Les investissements sont limités à 2 par an et le bien acheté ne doit pas dépasser 300 000 €, ainsi que 5500 €/m² (par année et par personne).
  • La déduction fiscale est limitée, elle ne peut pas dépasser les 10 000 € par an et par foyer fiscal.

 

2/ Quelle réduction d’impôt

Pour bénéficier de la défiscalisation, il faut être prêt à mettre son bien en location pendant 6,9 ou 12 ans :  

  • Sur 6 ans, la réduction d’impôts atteindra 12 %
  • Sur 9 ans, la réduction d’impôt atteindra 18 %
  • Sur 12 ans, la réduction sera de 21 %

 

3/ Les plafonds à respecter

Le plafond du loyer est imposé par l’état et varie selon la localisation du bien. Plus la zone est tendue (donc la demande locative importante) plus le loyer est élevé. A l’inverse, moins la zone est tendue, moins le prix au m² est élevé (voire le dispositif Pinel ne peut s’appliquer) :

  • Zone A bis : 16.96 €/m²
  • Zone A : 12.59 €/m²
  • Zone B1 : 10.15 €/m²
  • Zone B2 : 8.82 €/m²

Le deuxième plafond indique les revenus maximums que peuvent avoir les locataires (en fonction de la composition du foyer et de la zone du logement).

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rapprocher de nos conseillers commerciaux, qui sauront vous éclairer.

/
Les étapes d'achat
dans le neuf

Investir achat neuf Verrecchia

1/ Définir votre budget 

Pour l’achat d’un logement neuf, vous devez définir votre budget selon le prix d’acquisition augmenté des frais de mutation.

 

2/La recherche de votre bien 

Que vous recherchiez un bien pour investir ou habiter en résidence principale vous avez le choix de vous orienter soit vers un promoteur, soit vers un commercialisateur. Une fois votre bien trouvé, ne perdez pas trop de temps à vous décider car dans le neuf les logements les plus convoités sont souvent ceux réservés en premiers.

 

3/ La signature de votre réservation 

Le contrat de réservation mentionne de manière très détaillée toutes les caractéristiques du logement, le prix de vente, la date prévisionnelle de signature chez le notaire et la période de livraison. D’autres documents complètent le dossier : par exemple, l’état des risques naturels et technologiques (ERNT), le plan masse de l’opération, le plan des sous-sols et la notice descriptive.

À la signature du contrat, vous verserez un dépôt de garantie, généralement équivalant de 2 à 5 % du prix du logement.  Vous disposez d’un délai de réflexion et de rétractation de 10 jours.

Une fois le délai de rétractation passé, vous avez la possibilité de personnaliser votre logement. Chez Verrecchia, nos chargées de clientèle vous accompagnent dès votre réservation et jusqu’après la livraison.

 

4/ Le financement de votre projet 

Afin de financer votre logement vous pouvez faire appel à un courtier ou aller directement voir des banques. Il est toujours conseillé de faire jouer la concurrence dans le but d’obtenir les meilleures conditions possibles.

 

5/ La signature de votre contrat de réservation chez le notaire 

La signature du contrat de réservation intervient dans les 4 à 6 mois suivant la signature de votre réservation.

A noter que pour l’achat sur plan, les paiements sont effectués à chaque étape de la construction. Un calendrier est établi entre le promoteur et l’acquéreur selon des règles définies par la loi.

- 35% à l'achèvement des fondations

- 70 % à la mise hors d’eau  

- 95% à l’achèvement de la construction

- 5 % à la remise des clés

* Des appels de fonds intermédiaires peuvent être demandés en fonction des promoteurs et des projets.

 

6/ Le suivi du chantier 

De nombreuses applications permettent aux acquéreurs de suivre l’évolution de vie de leur projet. En outre, une fois le gros œuvre terminé, une visite cloison est organisée.

 

7/ La remise des clefs 

Lors de la visite de « livraison » de votre logement, vous signez un état des lieux et un procès-verbal de livraison, puis enfin nous vous remettons les clefs de votre nouveau logement !

Malgré un état des lieux approfondi, vous pouvez constater d’éventuels défauts de construction après la livraison, vous avez alors un mois pour les déclarer.

Dans le cadre d’un achat en VEFA, vous êtes protégé par 3 garanties :

  • La garantie de parfait achèvement : assure toutes les malfaçons survenues l’année après la livraison.
  • La garantie biennale : pour tous les équipements dissociables de la réalisation (ex. : les radiateurs).
  • La garantie décennale impose au constructeur de réparer les vices cachés du gros œuvre qui pourraient rendre votre logement inhabitable pendant 10 ans après la livraison.

/
Où investir
dans le neuf ?

Investir Verrecchia neuf

Il y a bien évidemment des villes permettant de meilleures rentabilités que d’autres, cependant plus que la ville, c’est l’emplacement et l’environnement d’un bien qui détermine son attractivité. Nous développerons ici les éléments à regarder avant tout achat d’investissement :

 

1/ L’emplacement :

Est-ce à proximité des transports, de commerces, de services culturels ou d’équipements sportifs ? ou est ce au contraire éloigné de toutes les commodités ?

Choisir un quartier dynamique et bien placé, est essentiel pour s'assurer de bonnes conditions de vie mais c'est également indispensable pour une bonne mise en location du bien, éviter trop de rotation et se garantir une revente dans les meilleures conditions. 

 

2/ Le dynamisme du secteur :

La ville gagne-t-elle des habitants, est-elle dynamique ? la commune est elle correctement reliée à des zones d’emplois et de commerces drainant beaucoup d’activité ?

S’assurer que le bassin d’emploi proche est dynamique et que plusieurs projets d’implantations d’entreprises ou de commerces sont prévus permet de garantir une bonne demande locative … En effet. Le dynamisme économique de la zone est donc un facteur déterminant pour la demande locative.

 

3/ L’offre et la demande locative :

Il est important d’analyser l’offre locative existante, savoir si de nombreux biens sont proposés à la location, si l’offre reste longtemps en ligne ou pas ? S’assurer que l’offre n’est pas pléthorique et que les biens ne restent pas trop longtemps sur le marché signifie que la demande est là et qu’il existe une certaine tension sur le marché.

 

4/ La qualité de construction :

La question de la qualité de construction se pose moins dans l’immobilier neuf, car les immeubles en cours de construction répondent aux dernières normes de construction écologiques. Toutefois, c’est dans l’utilisation des matériaux que se fait la différence : ainsi l’utilisation de la pierre de taille massive et porteuse en façade permet, outre l’élégance, de s’assurer d’une véritable longévité et de s’exonérer de ravalements ou nettoyages trop fréquents. En effet, la pierre de taille se ravale au bout de 30 ans contre 10 ans pour du béton.

 

5/ Le profil du bien

Chaque bien a un profil particulier et des avantages ou inconvénients qui lui sont propres, il est essentiel de regarder :

  • Les équipements de la résidence : ascenseurs, parking, sécurité, jardin commun, espaces supplémentaires à partager,
  • L’appartement : son nombre de pièces, son orientation, son étage, sa vue
  • La date de livraison de l’immeuble

 

6/ Les taxes locales :

Les impôts locaux doivent être intégrés à votre budget général. Il est difficile de les évaluer précisément toutefois vous pouvez vous informer auprès du service des impôts fonciers de la commune. A noter que les 2 premières années, vous ne paierez qu’une partie de votre taxe foncière.