/
Pourquoi Acheter
de l'immobilier neuf ?

Vous hésitez à acheter sur plan ? Pourtant les avantages d’acheter dans le neuf sont nombreux.  Voici 9 raisons de sauter le pas…

 

Raison n° 1 : Pas de gros travaux !

Vous entendez certainement souvent parler du ravalement de façade qui ne sera pas à prévoir avant plusieurs années. Mais cela vaut également pour le toit, les parties communes comme les cages d’escalier, les ascenseurs ou les peintures. Economies garanties !

 

Raison n°2 : Profitez de prestations derniers cris

Vous profiterez bien souvent de prestations de qualité, notamment dans souvent les parties collectives où vous pourrez retrouver espaces verts, ascenseurs, visiophone, portail automatisé, local à velos/poussettes, local de tri, etc.

Sans compter que les nouveaux immeubles sont raccordés à la fibre optique, vous garantissant un accès à internet à très grande vitesse. Votre logement lui-même sera parfois connecté, en vous proposant des packs connectés.

 

Raison n° 3 : Un logement sur-mesure

Que vous déplaciez des cloisons, ou que vous choisissiez vos équipements, vous profiterez d’un logement personnalisé pour vous sentir parfaitement chez vous.

 

Raison n° 4 : Respect des dernières normes techniques et environnementales 

Tous les logements neufs respectent les normes les plus récentes en matière de règlementation thermique (RT 2012) ou acoustique.

 

Raison n° 5 : Des frais de notaires sont moins élevés dans le neuf

Dans le neuf les frais de notaires avoisinent les 2 à 3% environ, contre 6 à 8% dans l’ancien. Par exemple, pour l’achat d’un T3 à 277 000 € à St-Leu-la-Forêt, vous paierez jusqu’à 8 310€ de frais de notaire si le logement est neuf, alors que les frais pourront s’élever à 22160€ si vous acheter un bien dans l’ancien.

 

 

Raison n°6 : Bénéficiez du PTZ 

Cet avantage destiné aux primo-accédants offre des conditions avantageuses, mais est soumise à certaines conditions. Pour en savoir plus, découvrez également notre article Le Prêt à Taux Zéro.

 

 

Raison n°7 : Bénéficiez d’avantages fiscaux

 

  • Exonération de la taxe foncière durant 2 ans 

Vous voulez achetez une résidence principale ou secondaire ? Alors sachez que vous pouvez bénéficier d’une exonération de la taxe foncière dans un certain nombre de communes. Ceci est valable pendant les deux années qui suivent l’achèvement de construction.

 

  • Une TVA à taux réduit (5,5%)

La TVA à taux réduit est possible sur certains programmes lorsque vous achetez dans une zone dite ANRU. Notez que cette TVA est soumise à certaines conditions : il faut notamment respecter un plafond de ressources et votre achat doit être une résidence principale.

 

Raison n° 8 : Acheter dans le neuf pour valoriser son patrimoine

En achetant un logement neuf, nous l’avons dit plus haut, vous achetez un bien en bon état, avec de bonnes performances énergétiques et acoustiques. Si vous choisissez un bon emplacement, vous mettez toutes les chances de votre côté pour éviter une revente à perte si vous souhaitez déménager, et pourquoi pas envisager une plus-value.

 

Raison n°9 : Acheter dans le neuf, c’est profiter de garanties qui vous couvrent

 

  • La garantie de parfait achèvement : celle-ci couvre les malfaçons que vous aurez notées sur le procès-verbal de réception des travaux ou, celles qui sont apparues lors de la première année qui suit celui-ci.

 

  • La garantie biennale : elle couvre le mauvais fonctionnement des équipements qui ne sont pas associés à la construction. Autrement dit, les éléments que l’on peut enlever sans endommager le bâtiment : les radiateurs, la robinetterie, les volets, les portes, etc… Ella est valable deux années après le procès-verbal de réception des travaux.

 

  • La garantie décennale : en cas de dommages apparus pendant les 10 années qui suivent la livraison votre bien, le constructeur se doit de réparer si les dommages :

 

    • Impactent la solidité de la réalisation
    • Rendent l’immeuble non habitable (fissurations, étanchéité, etc.)
    • Concernent des équipements qui ne sont pas dissociables de la réalisation (ex. : les canalisation ou l’éclairage de l’immeuble)

/
Le prêt
à taux zéro

Le Prêt à taux zéro (PTZ) : qu’est-ce que c’est ?

Le PTZ ou Prêt à taux zéro, est un prêt aidé par l’Etat soutenant l’accès à la propriété (résidence principale) des ménages à revenus modestes et intermédiaires. Un emprunteur bénéficiant du PTZ remboursera le montant du prêt, sans payer d’intérêt. Afin de bénéficier du PTZ, vous devrez respecter certaines conditions (voir ci-dessous).

Le PTZ ne finance pas la totalité de votre projet immobilier. De ce fait, vous pouvez le compléter par un ou plusieurs prêts complémentaires : prêt d’accessions sociale, prêt épargne logement, Action logement, etc…

N’hésitez pas à vous rapprochez de conseillers commerciaux ou de conseillers bancaires pour savoir quelles sont les solutions les plus adaptées à votre situation.

 

A qui s’adresse le PTZ et quelles sont les conditions de ressources ?

Pour savoir si vous pouvez prétendre au PTZ, n’hésitez pas à utiliser un simulateur.

Vous devrez respecter certaines conditions :

  • Ne pas être propriétaire de votre domicile (sauf cas particuliers)
  • Ne pas dépasser un seuil de ressources, fixé en fonction de vos charges familiales, ainsi que de la zone de votre futur logement. Pour connaître cette zone, vous pouvez accéder au simulateur mis en place par le site du service-public : https://www.service-public.fr/simulateur/calcul/zonage-abc

Voici un tableau récapitulatif des ressources maximales qu’il ne faut pas dépasser pour bénéficier du PTZ, en fonction du nombre d’occupants (y compris ceux qui ne sont pas rattachés à votre foyer fiscal et qui sont destinés à occuper votre logement) et de l’emplacement du futur bien :

 

Nombre de personnes destinées à occuper le logement

tableau ptz Verrecchia

(Ce tableau est tiré du site internet du service public. Dernière mise à jour sur verrecchia.com : le 27.03.19)

 

Pour l’obtention d’une offre de PTZ, seront pris en compte vos revenus à N-2 précédant l’offre.

 

Par exemple :

Si vous faites une demande de PTZ en 2019, les revenus pris en compte seront ceux de 2017, indiqués sur votre avis d’imposition de 2018.

 

Le saviez-vous ?

Vous avez acheté un bien et avez bénéficié du PTZ ? Vous souhaitez revendre votre bien sans perdre cet avantage ?

Sachez que vous pouvez faire une demande de transfert de votre PTZ, si vous vendez votre bien et que vous souhaitez en acheter un nouveau.

 

Les particularités du PTZ dans le neuf

En principe, pour bénéficier du PTZ, il faut que vous preniez possession des lieux de votre nouveau bien avant la fin de la première année des travaux ou de son achat.

De plus, si vous avez fait l’acquisition d’un bien à partir du  1er janvier 2016, et que vous avez profité du PTZ lors de l’achat, votre bien ne peut pas être mis en location pendant les 6 années suivant le versement du prêt.

 

Remboursement du PTZ

La durée du remboursement du PTZ dépend de deux plusieurs facteurs :

  • La composition de votre ménage
  • De la zone géographique dans laquelle vous achetez

 

Votre durée de remboursement du prêt à taux zéro (soit le remboursement du prêt sans intérêts) varie entre 20 et 25 ans. La période de différé selon laquelle vous ne remboursez rien varie de 5, 10 ou 15 ans en fonction de votre contrat. Puis, la période de remboursement s’étale de 10 à 15 ans.

 

Le Prêt à taux zéro plus (PTZ+)

Depuis quelques temps vous entendez peut-être parler du PTZ+. Celui-ci est également un prêt aidé par l’Etat, mais est élargi aux logements anciens. En contrepartie, l’acquéreur s’engage à réaliser d’importants travaux d’amélioration et / ou de réhabilitation. Renseignez-vous auprès de conseillers commerciaux ou de banques pour en savoir davantage. 

/
Les étapes d'achat
dans le neuf

Dans cet article nous vous guidons dans les grandes étapes d’achat dans le neuf :

 

  1. Définir son budget

 

Définir son budget pour acheter dans le neuf est beaucoup plus simple que d’établir un budget pour acheter dans l’ancien. Dans le neuf, il n’y a pas de gros travaux à prévoir, ni de frais de rénovation ou d’isolation dans les mois qui suivent l’achat ou l’installation.

En revanche, vous pouvez prévoir des frais pour personnaliser votre intérieur. Chez Verrecchia, nous vous proposons des gammes pour agrémenter votre logement : choix des revêtements, choix de cuisine, gammes. Faites de votre chez vous le logement de vos rêves !

Enfin, n’oubliez pas que certains dispositifs d’aide comme le PTZ, et les frais de notaires réduits vous permettront de réduire l’enveloppe totale du montant d’achat. N’hésitez donc pas à vous rapprocher de nos conseillers commerciaux ou de conseillers bancaires, et faites jouer la concurrence.

 

  1. Trouvez votre logement neuf

 

Vous avez déterminé votre budget ? Alors passez à la prochaine étape. Déterminez l’emplacement du bien dans lequel vous souhaitez habiter. Le quartier que vous avez choisi n’entre pas dans votre enveloppe, élargissez aux communes voisines.

Lorsque vous avez trouvé la situation géographique, consultez les offres de programmes. S’il est parfois difficile de se projeter sur plan, vous trouverez sur verrecchia.com par exemple, des visites 3D ou des maquettes, vous permettant de visualiser plus concrètement la résidence.

 

  1. Signature du contrat de réservation

Une fois le choix du logement effectué, il sera temps de signer votre contrat de réservation avec avec le promoteur ou votre conseiller commercial. Un certain nombre d’informations seront présentes dans ce contrat, comme les caractéristiques du bien, le prix de vente ou la date annoncée de livraison. A cette étape, il est généralement demandé 5% du prix d’achat, en guise de dépôt de garantie.

 

  1. Signature devant le notaire

3 à 6 mois après le contrat de réservation, il vous sera demandé de signer devant le notaire pour l’acte définitif. Ce contrat, appelé contrat en VEFA (Vente en l’Etat Futur d’Achèvement) détail également des informations concernant l’engagement : détails du logement, informations sur le crédit obtenu ou échéanciers des paiements.

 

  1. Les appels de fonds

Lorsque vous achetez dans le neuf, les paiements ont lieu au rythme de la construction : achèvement des fondations, gros œuvre, pose du toit, etc.

Notez que votre dernier versement aura lieu un peu avant la remise des clés.

 

  1. Visites cloisons

Cette étape, non obligatoire pour le promoteur mais souvent réalisée, permet au réservataire de voir l’avancée des travaux à un moment T de la construction. Le reste du temps, les visites ne sont pas autorisées sur le chantier pour des raisons de sécurité.

 

  1. Réceptionnez votre logement

Enfin la dernière étape !

Vous pouvez désormais recevoir vos clés et emménager dans votre nouveau bien.